Moscou Babylone

Owen MATTHEWS

  • Parution : 22 août 2013
  • 225cm x 145cm - 432 pages
  • EAN 9782365690560

22,50 €

« En Russie, j'ai aimé et j'ai tué. Et j'ai découvert que, des deux, c'est l'amour qui est le plus terrible. »

Avec ses bonnes manières oxfordiennes et son costume en tweed, Roman Lambert arrive à Moscou en 1995 tel un explorateur victorien en safari, déterminé à profiter de la jungle moscovite postsoviétique. D'origine anglaise, est-ce le sang russe de sa mère qui le rend aussitôt apte à toutes les démesures ?

Des soirées dans les derniers clubs à la mode aux manifestations proto-fascistes de Limonov, des scènes de résilience et de survie quotidiennes aux week-ends orgiaques dans sa datcha, le jeune étranger se fond dans ce monde impitoyable et violent, enviant la dépravation sans scrupules de ses nouveaux amis expatriés et autochtones.

Commence alors une métamorphose que précipite sa rencontre avec Sonia, aussi belle et tragique qu'une peinture du Caravage, une descente aux enfers qui va l'emmener par-delà le bien et le mal, jusqu'à commettre l'irréparable...

Mais, à Moscou Babylone, comment trouver les voies de la rédemption ?

Owen MATTHEWS

Né à Londres, d’une mère russe et d’un père anglais, Owen Matthews a étudié l’histoire à l’université d’Oxford avant d’entamer sa carrière de journaliste à Sarajevo en 1994. En tant que reporter, il a couvert la seconde guerre tchétchène, les conflits au Moyen-Orient, les combats en Afghanistan et la guerre en Irak. Il vit actuellement entre Moscou, Londres et Istanbul avec sa femme et leurs deux enfants. Après Les Enfants de Staline (Belfond, 2009 ; 10/18, 2011), Moscou Babylone est son deuxième ouvrage publié en France.